New In Store

Free Shipping and No MInimum

Catégories:

Let’s connect

Expédition gratuite à partir de 60$ d’achats. **avant taxes et livraison**

Recherche

Pêche à la Ouananiche

INTRODUCTION

Contrairement au saumon atlantique qui migre en mer, la ouananiche est un saumon d’eau douce qui demeure en lac. Son nom signifie « celui qui se trouve partout » ou bien « le petit égaré » en montagnais.

REPRODUCTION

Les tacons habitent la rivière de 2 à 7 ans. Après avoir atteint une taille de 12 à 18 cm, ils s’apprêtent à partir en lac. À cette étape, ils sont appelés saumoneaux ou smolts. Durant cette période, ils mémorisent l’odeur de leur rivière et leur livrée devient argentée, presque identique à celle des adultes. Après une crue printanière, les saumoneaux dévalent la rivière et entreprennent leur migration vers le lac. Après 1 à 3 ans en lac, l’instinct de la ouananiche la pousse à retourner vers sa rivière d’origine, où elle ira se reproduire. Au début de l’été, les ouananiches retournent vers la rivière où elles sont nées. La ouananiche quitte les fosses de la rivière pour se diriger vers les frayères plus en amont. Elle y recherche une eau peu profonde, un courant plus rapide et un fond parsemé de gravier. Les mâles se distinguent des femelles par leur mâchoire inférieure qui est garnie d’un imposant crochet pointé vers le haut. Tandis que les femelles repèrent les lieux propices à la ponte, seuls les mâles les plus agressifs réussiront à défendre continuellement leur territoire autour de chacune d’elles. Les autres mâles tenteront inlassablement de s’approcher des femelles. Ils s’exposeront alors à de vives poursuites de la part des mâles dominants. La femelle pond de 1500 à 1800 œufs (de 5 à 7 mm de diamètre) par kilogramme de poids qu’elle recouvre de gravier pour empêcher d’autres espèces de les dévorer.

LE RETOUR DE LA OUANANICHE EN LAC

La fraie terminée, la ouananiche retourne en lac ou hiberne dans les fosses de la rivière et redescend au printemps seulement.

La ouananiche est un carnivore qui se nourrit d’une grande variété d’invertébrés (crustacés, insectes, vers) et petits poissons (chabots, éperlans, corégones, perchaude, ouitouche, etc.). Ça nourriture prédominante est l’éperlan. Comme ont dit: trouve le garde manger et tu trouvera le poissons. Alors Tôt au printemps, l’éperlan frayent dans les ruisseaux et rivières de Avril à Juin dépendamment des conditions de l’eau. Vous devez donc ajuster votre pêche en conséquence. Les sorties de ruisseaux et de rivières ou même à l’intérieur de celles-ci seront un choix judicieux. Une fois la fraie des éperlans terminée, ils se dirigeront dans les lacs et y vivront entre deux eaux. Suivez les goéland, cela vous donnera un bonne aperçue d’ou se trouve LE GARDE MANGER!!!

Quel leurre utiliser? C’est la grande question que se posent les pêcheurs la journée de l’ouverture ; quel leurre utiliser : poisson-nageur, cuillère ondulante ou streamer ? Selon mon expérience personnelle, le meilleur leurre pour la pêche à la ouananiche est celui qui est dans l’eau au bout de votre ligne. Personnellement, je pêche avec une canne à moucher et une soie calante avec un streamer, un tandem ou une mouche tubes.

Où et comment ? Il a autant d’endroits et de manière de pêcher la ouananiche qu’il y a de pêcheurs. En début de saison, les pêcheurs pratiquent la pêche à la traîne en longeant le bord du lac. La profondeur et la vitesse de déplacement auront un impact sur votre succès de pêche.  Pour ma part, je pêche à la traîne à une distance d’environ 90 pieds (27,4 m) à des vitesses variant de 3 à 5 km/h dans une profondeur d’environ 12 pieds (3,6 m). Je varie la vitesse en fonction de la profondeur d’eau. L’eau est froide en début de saison, la ouananiche est encore endormie, je ralentirais la vitesse. Si vous avez une attaque, refaites une passe ou deux dans le même secteur en prenant note de votre vitesse et la profondeur.

Le meilleur conseil de pêche est d’observer ce qui se passe autour de vous et de questionner les pêcheurs que vous rencontrez.  Trouvez les bancs d’éperlans et vous trouverez des ouananiches .

Pour le choix de couleur et bien j’irais avec les couleur d’un éperlan. Soit une teinte argenté avec des reflets passant de rose, bleu et mauve avec un dos de brun, noir et olive. Si cela ne fonctionne pas, il faut sortir les couleur agréssantes comme le orange, le chartreuse et le rose.

 

MON CHOIX DE MOUCHES:

mouche-magique-tandem-hybride

mouches-tubes

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Commentaires

  • Bertrand Grenier

    9 juin 2020

    Tant qu’a moi le meilleur leurre pour la ouananiche demeure la cuillère Mooselook 1/4 oz couleur cuivre avec un peu d’orange.

    reply
  • Suzanne Dufour

    1 juin 2020

    Bonjour Patrick,

    Merci pour les informations!
    Nous gardons des très bons souvenirs de toi à la Pourvoirie Poulin de Courval.
    Devons-nous mettre une mouche pour la ouananiche à la traîne avec un Rapala ?
    Laval dit que ça twiste?
    Suzanne et Laval Dufour ,
    Alma

    reply

Laisser un commentaire