New In Store

Free Shipping and No MInimum

Catégories:

Let’s connect

Expédition gratuite à partir de 60$ d’achats. **avant taxes et livraison**

Recherche

Leurre-Big-Cray-Vert-1

Comment reconnaître un bon leurre de pêche?

Un bon leurre de pêche c’est quoi? Nous pourrions poser cette même question à plusieurs personnes ou fabricants de leurre et nous obtiendrions fort probablement plusieurs définitions bien différentes les unes des autres. Il est peut probable d’atteindre l’unanimité sur ce sujet. Vous qui lisez cet article, vous avez probablement votre propre idée bien à vous de ce qui fait d’un leurre un bon leurre de pêche. Recherchez-vous un leurre de pêche qui vous permettra d’attraper plusieurs dizaines de poissons avant de devoir le changer ou plutôt le leurre qui vous garantie tout simplement un succès monstre à chaque sortie sur le lac? Qu’elle importance accordez-vous à la qualité et du même coup, au prix? Rien de pire que de voir enfin, après 6 heures sur le lac, un brochet monstre s’attaquer à votre spinnerbait pour briser le leurre lors du ferrage.  

Les critères d’évaluation du leurre de pêche parfait!

Il y a certainement plusieurs éléments à prendre en considération lorsque nous évaluons la qualité d’un leurre. Sa durabilité, son niveau de détails, l’action du leurre, la qualité des matériaux utilisés pour sa fabrication, le rapport qualité prix…etc. Cependant, l’ultime critère d’évaluation est très certainement l’efficacité d’un leurre de pêche à faire prendre du poisson. Pour les malades de pêche, chaque sortie sur le lac est toujours trop courte et un leurre qui fait prendre beaucoup de poissons est un bon leurre, ou presque.

Vous pouvez avoir en votre possession le plus beau crankbait au monde ou le sand eel le plus résistant jamais vue, possédant un niveau de détail inégalé, mais si le poisson ne mord pas, alors votre leurre ne sert à rien, sinon à épater vos amis un court instant. Bref, les meilleurs juges qui soient sont certainement les poissons et non nous-même. C’est pourquoi avant de commercialiser un nouveau leurre, l’équipe pro staff de Malades de Pêche le test systématiquement pour vous, afin d’être en mesure de vous garantir de meilleurs résultats.

Un élément clé à garder en tête lorsque nous évaluons un leurre de pêche est très certainement sa raison d’être. Quel est le but du leurre en question, quel est son utilisation principale? Prenons par exemple un leurre à achigan et brochet, la grenouille M. Frog, de Malade de Pêche. Lors de sa conception, 3 éléments clés ont été priorisés dès le tout début. Sa capacité à générer des attaques de la part des poissons dans des conditions réalistes, la capacité de M. Frog à se faufiler à travers les herbiers sans rester coincé systématiquement et la qualité du ferrage.

Le leurre serait complètement inutile si chaque fois qu’un achigan tentait d’avaler M. Frog, il arrivait à le recracher. C’est pourquoi il fallait dénicher les matériaux idéals permettant de dissimuler efficacement les hameçons tout en étant assez souples pour les libérer lors de l’attaque de l’achigan ou du broche et de permettre un ferrage impeccable. Ensuite, suivent les tests de qualité et durabilité.

L’action vs la durabilité

Le sand eel et la jig à maquereau, par Les Produits de Pêche BM, sont des incontournables pour la pêche au bar rayé au Québec. Le matériel ultra souple du sand eel lui confère une action réaliste, imitant quasi parfaitement le mouvement d’une véritable anguille, et le Bar Rayé ne peut simplement pas y résister. Qui que ce soit l’ayant déjà utilisé pourra vous en dire autant. Cependant, le matériel ultra souple rend le leurre plus fragile lors des attaques, mais dans ce cas-ci, c’est un compromis nécessaire afin d’imiter parfaitement le mouvement délicat et fluide de l’anguille de sable.

Le compromis au niveau de la durabilité afin de gagner en souplesse et finesse en vaut pleinement la chandelle, étant donné les résultats incroyables offerts par le sand eel. La jig à maquereau est beaucoup plus résistante, mais plus accrochante en eau peu profonde, surtout pour les pêcheurs de bord de plage (surf fishing). De plus, il faut retirer le trépied de la jig à maquereau et le remplacer par un hameçon simple afin de pêcher légalement le bar rayé au Québec. Le sand eel et la jig à maquereau, par Les Produits de Pêche BM, sont deux leurres à bar rayé à avoir absolument dans son coffre à pêche, car ils sont incroyablement efficace, mais la nécessité de souplesse du sand eel le rend plus fragile.

Conclusion Malades de Pêche

Donc comment bien évaluer un leurre de pêche? Selon nous, les deux critères sur lesquelles il ne faut jamais faire de compromis sont : 1. le leurre rempli-t-il bien sa fonction? Un leurre de surface doit bien restez à la surface et 2. le leurre génère-t-il des attaques? Ensuite, il y a la durabilité, mais qui dans certaines circonstances peut être réduite volontairement dans le but d’obtenir une meilleure action ou un meilleur ferrage. La priorité absolue lors de nos sorties de pêche est d’attraper du poisson et d’avoir du plaisir, c’est pourquoi nous croyons qu’aucune décision lors de la conception d’un leurre pouvant impacter négativement ces objectifs n’est acceptable. Il faut toujours tenter de trouver l’équilibre entre l’action parfaite et la durabilité maximal du leurre. La durabilité et la rigidité des matériaux choisi afin d’offrir le meilleur rapport qualité / prix sont importante, mais jamais au détriment de la performance.

Nous sommes curieux d’entendre votre opinion sur le sujet, comment évaluez-vous vos leurres? N’hésitez pas à échanger avec nous dans les commentaires, nous voulons connaître votre opinion!

Soyez Malades de Pêche et fiers de l’être!

Laisser un commentaire